print-logo
Navigation

Nouvelle station d’épuration

L’eau pure est un ingrédient essentiel pour fabriquer des lessives, produits d’entretien et nettoyants. Mais l’eau est un bien précieux. La station d’épuration de Werner & Mertz la puise donc dans son propre puits de 70 mètres de profondeur et la retraite à l’aide d’un procédé en plusieurs étapes pour que l’eau déminéralisée puisse être utilisée dans la production. Cela est rendu possible grâce à ce qu’on appelle des installations d’osmose inverse. Le procédé physico-technique de l’osmose inverse consiste à presser l’eau avec les sels dissous dedans à travers une membrane semi-perméable, laissant ainsi s’écouler l’eau pure, les sels s’accumulant avant la membrane dans un concentré liquide. Comparée au procédé classique faisant intervenir de l’acide chlorhydrique et de la soude caustique pour le dessalement, notre installation d’osmose inverse permet de préserver considérablement l’environnement car nous renonçons aux matières dangereuses.

Utilisation efficace, valorisation haut de gamme

La centrale administrative est elle aussi alimentée par sa propre eau de source. Grâce à des échangeurs de chaleur, de la chaleur ou du froid pour climatiser les pièces est en l’occurrence extrait de la nappe phréatique. Une partie de cette eau étant ensuite réinjectée dans la production, on obtient une double utilisation. L’approvisionnement en eau est également couplé au besoin réel de chaleur ou de froid dans le bâtiment. Cela réduit la consommation d’eau et donc également la consommation énergétique pour l’extraction de l’eau.

Les eaux usées de la production sont mélangées à la chaux et aux minéraux ferreux et pressées à travers de grands filtres. Il reste de la boue de filtre à base de chaux et de fer qui ne finit cependant pas à la décharge mais qui est transmise à l’industrie tuilière. Elle y sert d’additif dans la production de tuiles et fait donc l’objet d’un recyclage haut de gamme – dans la droite ligne de notre philosophie de l’économie cyclique durable.

Fraîchement traitée : l’eau de source est déminéralisée écologiquement dans la station d’épuration.

Perfectionnement durable

Pour garantir l’alimentation de la production en eau déminéralisée, y compris lorsque le taux d’exploitation est très élevé et pour minimiser les fluctuations de pression dans le système, un deuxième réservoir d’un volume de 200 m3 a été mis en service début octobre 2015.

L’ajout d’une quatrième installation d’osmose inverse début 2016 garantit la production d’eau déminéralisée, y compris en cas de besoin supérieur dans la production. En outre, un appareil de mesure en ligne a été installé en mai 2015 dans l’installation de retraitement des eaux usées pour la saisie des valeurs DCO et COT dans l’afflux des eaux usées issues des secteurs de production. Cela permet de réagir rapidement aux fortes charges, puis de recueillir séparément les eaux usées. Le nouveau procédé supprime également la détermination photométrique de la concentration en DCO au niveau de l’entrée. Il fallait pour cela utiliser auparavant une centaine de cuvettes de test à base de mercure et de dichromate par mois qui peuvent maintenant être économisées.

Goto Top

Tous acteurs du développement durable

L’entreprise familiale Werner & Mertz agit en visionnaire sur le plan économique, responsable socialement et soucieuse de préserver les ressources. Des valeurs incarnées que nous transmettons aux futures générations.

Deutsch English русский Español Français
Distingué par le Prix allemand
du développement durable